La Voie du Cœur – approfondissement : se connaître soi-même  

24-26 septembre 2021, Les Cèdres Bleus

Dat Phan & Carole Angevin-Phan

Comment se connaître et être en paix avec soi-même? Quand nous comprenons le fonctionnement de l’esprit, nous pouvons comprendre nous-même et la pratique devient facile.

Comment méditer ? C’est en méditant et en pratiquant la pleine conscience que l’on peut atteindre une compréhension profonde de l’esprit.

Comment cheminer sur la Voie du coeur ? En s’appuyant sur la psychologie traditionnelle et bouddhiste, cette retraite nous donne des clés concrètes. Elle constitue une carte susceptible de nous guider.


Retraite en silence !  

22-26 octobre 2021, Les Cèdres Bleus

Dat Phan & Frère Fabkhi

Les plus hautes qualités et émotions de l’humanité – l’amour, la paix, la compassion et la joie, sommeillent au centre de nos cœurs. Ces émotions et états émergent lorsque nous sommes connectés à nous-mêmes, aux autres et à la Nature.

Avec la pleine conscience et un environnement silencieux, nous pouvons mieux générer ces énergies à chaque respiration et acte de notre vie quotidienne. Ainsi nous comprenons qu’il n’y a pas de chemin vers la paix, et que la paix est le chemin.

Le Soutra du Cœur est probablement la contemplation la plus connue et l’une des plus importantes dans la tradition du Mahayana.

Il est appelé « Sūtra du Cœur » car il contient l’essence de l’enseignement du Bouddha. Il nous emmène à la vision profonde de l’inter-être qui nous permet de générer ces énergies du coeur à tout moment dans notre vie.

En contemplant ce sutra, vous êtes transporté de la rive du mal-être à la rive de la liberté et du bien-être et vous vous asseyez en paix avec tous vos ancêtres et tous les grands-êtres.

Notre intervenant – Frère Fabkhi

Après 20 ans de vie monastique dans la tradition bouddhiste, dont les dix premières années auprès du Maître zen Thich Nhât Hanh au Village des Pruniers, je poursuis ma route en dehors de toute appartenance religieuse, ayant quitté la forme monastique mais non le fond, choisissant donc de demeurer moine dans ma ligne de conduite.

C’est aussi pour moi l’occasion de renouer à présent plus explicitement avec l’élan originel de mon cœur et qui m’accompagne depuis l’enfance : l’expérience intime d’une Présence, d’une Réalité suprême unifiant toute chose, animant tout le Vivant, et que j’appelle Dieu, l’Univers, l’Esprit de Vie, Source d’Amour par excellence.
Tout en vivant une vie contemplative au sein d’un ermitage de montagne relié à un petit monastère chrétien, je souhaite également pouvoir partager avec mes frères et sœurs sur Terre la saveur de cette Présence, dans l’Ecoute du Silence de la Vie qui parle au cœur de l’instant.
C’est ainsi que je nous invite à puiser ensemble à la lumière du Ciel dans nos cœurs afin d’y goûter la Paix et la Joie dont nous avons tant besoin dans notre vie si précieuse.


Le jardin de nos émotions – Long weekend de pratique interdisciplinaire  

26-30 novembre 2021, Les Cèdres Bleus

Les amis des Cèdres Bleus

Dans la tradition zen, le jardin est un lieu où l’on peut s’éveiller à la beauté de la vie et de nos vies.

Un jardin zen vietnamien est spacieux, empli de belles couleurs et de parfums. Il reflète aussi l’exubérance de la nature et permet à différentes plantes et végétations de cohabiter harmonieusement ensemble.

La pratiquante/ le pratiquant de la pleine conscience est comme un bon jardinier.  Elle/ il sait quelles graines planter et arroser et comment créer une communion entre les plantes. Notre conscience mentale est comme un jardin. Nous pouvons apprendre à baigner notre conscience dans des émotions positives comme la joie, le bonheur et la gratitude.

Avec de bons outils, nous taillons et éclaircissons différentes végétations dont notre jardin n’a pas besoin. Dans la couche la plus profonde de notre conscience se trouvent également des graines de colère, de peur, d’avidité, d’anxiété que nous pouvons apprendre à gérer de manière non violente.

Dans cette retraite interdisciplinaire, nous apprendrons des façons modernes et ancestrales de travailler avec toutes nos émotions – de l’intelligence émotionnelle, des neurosciences, à la psychologie bouddhiste et moderne, nous apprendrons des pratiques concrètes à ramener à la maison pour être un jardinier constant  où que nous soyons.


Le Grand repos du lâcher prise  

10-12 décembre 2021, Les Cèdres Bleus

Carole Angevin-Phan & Dat Phan

Il existe une expression latine ‘pachem in terris’ qui rappelle à l’humanité ses plus hautes aspirations de créer et établir « la paix sur terre ». Chaque être a besoin de paix et de sécurité. Et cette paix commence et se termine avec soi-même.

Pour que la paix soit là, nous devons apprendre à abandonner les choses dont nous n’avons plus besoin. Nous voyageons léger et joyeux et rentrons chez nous sain et sauf. 

Pendant cette retraite, à travers les arts méditatifs, nous explorerons en profondeur l’énergie de la simplicité, de l’équanimité et du lâcher prise. Une nécessité pour nous accepter et nous libérer de la prison des perceptions erronées qui créent beaucoup de souffrance en nous. Et enfin toucher la paix sur terre.